Les personnages historiques

Ces personnages historiques, casting de l’Espion Catalan

Conformément à l’usage le plus courant, les personnes historiques appartenant au Moyen Âge sont classées par leur prénom. Les noms, à quelques exceptions près, sont donnés dans leur forme moderne la plus fréquemment utilisée par leur pays d’origine. La très grande majorité d’entre eux peuvent être retrouvés grâce à la Webographie.

A – B – C – D – E – F – G – H – I – J – K – L – M  – N – O – P – Q – R – S – T – U – V – W – X – Y – Z

A

Aimery de Narbonne : Vicomte de Narbonne. Envoyé spécial de Philippe III pour négocier à Perpignan le passage des armées du Roi de France sur le territoire du royaume de Majorque.

Alaimo de Lentini : Baron Sicilien à l’origine du soulèvement de la Sicile le 31 mars 1282 en liaison avec l’ambassadeur Procida de Pierre III.

Albert de Mediona : Gouverneur de Besalù. Résiste aux assauts de l’infant Philippe qui conduit la retraite de l’Armée Française en septembre 1285.

Aleynep : Soulèvement de la Sicile le 31 mars 1282. Les barons de Palerme le désignent comme capitaine pour former un corps d’armée contre les Français.

Alfonse, fils héritier de Pierre III dit le Franc ou le Libéral (en catalan Alfons el Franc ou el Liberal): Succède à Pierre III d’Aragon, son père. Il négocie auprès du futur Philippe IV « Le Bel » la sortie de son père du royaume d’Aragon.

Arnaud de Castelnou : Appartient à la famille roussillonnaise des vicomtes de Castelnou. C’est le fils du vicomte Guillaume V et le frère des vicomtes Guillaume VI et Jaspert IV. Avec ses frères, il est très proche du Roi d’Aragon, Pierre III. En 1278 il est visiteur de l’ordre des Templiers en Espagne, avec autorité sur les provinces de Catalogne, de Castille et de Portugal.

Arnaud de Cortsavi : En charge de la « frontière » d’Aragon pour ralentir l’avancée des armées Françaises.

Arnaud de Saga : Pendant que les Français assiègent Elne, le Gouverneur de Collioure fidèle à Jaume II de Majorque défend le château avec succès contre Pierre III. Celui-ci, en représailles, brûle la ville basse.

Arnaud Roger : Comte de Pallars un temps en conflit avec Pierre III d’Aragon

Arthur de Vandame : Conseiller de Philippe III qui tient la comptabilité des soldes versées aux troupes engagées dans la croisade.

Ava de Castelnou : Femme de Jausbert IV Vicomte de Castelnou de 1260 à 1268, avec lequel elle se sépare en 1267, et mère du vicomte Jausbert V de Castelnou mis sous tutelle jusqu’en 1285. Ava devient religieuse et s’occupe de l’hôpital d’Ille su Têt où elle décède.

B

Benoît Caietan : Pape sous le nom de Boniface VIII (1294 et 1303). Envoyé par le pape Martin IV à Charles d’Orléans pour le dissuader d’accepter le duel entre lui et Pierre III d’Aragon.

Bérenger de Pujol Cervera : Baron souvent consulté par Pierre III quant à la conduite des opérations.

Berenguer de Puigverd : Membre du Corts militaire d’Aragon consulté par Pierre III.

Berenguer de Sainte-Foi : Évêque d’Elne qui aurait tenté une négociation avec le Roi de France avant la prise de cette ville le 25 mai 1285.

Berenguer d’Entença : Seigneur Catalan. Baron du château de Montornès, beau-frère de l’amiral Roger de Lluria, appartenant au Corts militaire et souvent consulté par Pierre III.

Berenguer Maillol : Attaque et destruction de la flotte française. (28 juillet et 28 Août).

Bernard d’Anglesola : Baron membre du Corts militaire souvent consulté par Pierre III.

Bernard de Clairvaux : Promoteur de l’ordre cistercien (ou ordre de Cîteaux) fondateur des templiers et cité pour son jugement sur le mouvement cathare.

Bernard Desclot : (en catalan : Bernat Desclot) Chroniqueur Catalan. Conseiller spécial de Pierre III de 1276 à 1285- Originaire de Castelnou (66).

Bernat de Montesquieu : À la tête des troupes de Pierre III pour prendre la ville basse de Perpignan. Hérétique (registre de l’inquisition d’Albi 1285).

Bernat Escriva : Trésorier du Roi Pierre III d’Aragon de 1283 à 1287.

Brunissende de Cardona : Épouse de Roger IV de Foix. Mère de Roger Bernard III de Foix, comte de Foix, et d’Esclarmonde de Foix, épouse de Jaume II de Majorque.

C

Charles d’Anjou : Fils de Louis IX. Roi de Sicile jusqu’au 4 septembre 1282 où il est battu par Pierre III d’Aragon.

Charles de Valois dit Charlot : Pressenti futur Roi d’Aragon par le Pape Martin IV si issue favorable à la croisade de 1285.

Charles II d’Anjou : En 1284, au cours d’un engagement contre la flotte aragonaise, commandée par Roger de Lauria, il est fait prisonnier et reste captif à Barcelone pendant quatre ans. À la mort de son père, il est toujours en captivité. Libéré le 8 novembre 1288 grâce au traité de Canfranc, et à la condition de laisser en Aragon trois de ses fils en otage : Louis, Robert et Raymond Béranger.

Constance de Hohenstaufen : Épouse de Pierre III d’Aragon. Fille de Manfred de Hohenstaufen, prince de Tarente et plus tard roi de Sicile, et de Béatrice de Savoie. Héritière du royaume de Sicile à la mort de son fils ce qui constitue le prétexte de revendiquer le royaume de Sicile par son époux.

D

Dalmau de Rocabert : Vicomte de Peralada, participe à la défense de la ville et du château en attaquant les assiégeants. Recommande l’abandon de la ville en raison de la faiblesse des défenses et le manque de nourriture.

De Montcada et d’Aragon : Sénéchal de Catalogne. Consulté en tant que doyen des serviteurs.

E

Édouard 1er dit « longue jambe » : Roi d’Angleterre ayant autorité sur l’Aquitaine. À la demande de Martin IV qui par la suite se rétracte, chargé d’organiser en 1283 le duel entre Charles d’Anjou et Pierre III d’Aragon à Bordeaux. Duel qui n’aura pas lieu.

Elissende de Montesquieu : Seigneur de Montesquieu des Albères engagé auprès de Pierre III pendant la croisade en auteur d’une embuscade meurtrière contre les troupes de Philippe III.

Ermengaud X : Appartient aux Corts militaires. Le comte d’Urgel participe à la défense de la ville et du château de Peralada en attaquant les assiégeants. Souvent consulté par le Roi Pierre III.

Esclarmonde de Foix : Reine de Majorque par son mariage. Fille de Roger IV de Foix et de son épouse Brunissende de Cardona, aragonaise. Facilite l’évasion de son époux du palais des Rois de Majorque où il était recherché par son frère, Pierre III.

Eustache de Beaumarchais : Administrateur militaire Français. Il occupe la ville de Gérone le 15 septembre et la rend aux Aragonais le 25 octobre 1285.

F

Fortùn de Bergà : L’archevêque de Saragosse qui aurait négocié avec la France la reddition de Gérone auprès de Philippe IV sans que Pierre III en soit informé.

Frédéric II de Hohenstaufen : Lorsque l’empereur du Saint Empire Romain Germanique également Roi de Sicile et de Naples décède en 1250, il laisse la Sicile à son fils illégitime Manfred, ce qui est contesté par le pape Martin V qui la donne à Charles de Valois, à l’origine du soulèvement de la Sicile.

G

Galceran de Tous : Moine et diplomate du Royaume de Valence. Il faisait partie du cercle le plus étroit de Pierre III d’Aragon, dont il était l’ambassadeur. Auteur de la Crònica del Rei Pere, chronique catalane du XIIIe siècle qui évoque les vêpres siciliennes et la croisade de 1285.

Giacomo Savelli (Honorius IV) : Pape sous le nom d’Honorius IV. Remplace Martin IV le 12 Avril 1285.

Gualtieri de Calatagirone : Baron Sicilien à l’origine du soulèvement de la Sicile en liaison avec l’ambassadeur Procida de Pierre III.

Guerau de Cervello : Membre du bras armé des Corts souvent consulté par Pierre III

Guifred Estruch (ou Comte Estruc) : Légende d’un chevalier assassiné qui se déroule à Llers et qui, pour se venger, se transforme en vampire.

Guillaume d’Anglesoia : En charge de la « frontière » d’Aragon pour ralentir l’avancée des armées Françaises.

Guillaume de Lodève : Amiral de la flotte française stationnée à Roses qui subit les défaites navales de Roses et Formigues. (28 juillet  et 28 Août).

Guillaume d’Harcourt : Sénéchal de France envoyé à Perpignan par Philippe III pour négocier avec Jaume II le passage des armées françaises sur le territoire du royaume de Majorque.

Guillaume Garric : Professeur ès lois, demeurant à Carcassonne, en relation étroite avec les cathares du comté de Foix. Un des organisateurs des soulèvements de Carcassonne, appelés « La Rage » contre l’inquisition.

Guillaume III de Canet : Seigneur du château de Canet en Roussillon, époux d’Alamande de Vernet.

Guillem Cerra : Clerc d’Elne qui sauve les reliques de sainte Eulalie dispersées par les assaillants.

Guillem d’Anglesola : Baron catalan et militaire. La lignée de la baronnie a pris le nom du château d’Anglesola dès le 12ème siècle. Désigné par Pierre III pour rester au siège de Gérone.

Guillem de Castellauli : Désigné par Pierre III pour tenir le siège de Gérone.

Guillem Escrivà : Sergent observateur des troupes Aragonaises qui repère l’ennemi aux environs de Gérone puis qui défend le Roi Pierre III attaqué et y perd la vie.

Guillem Galeran de Cartella : Seigneur d’Ostolès et de Pontons, réputé être un des meilleurs cavaliers d’Espagne. Participe à la défense du front contre les Français.

H

Honorius IV : Pape intronisé le 20 mai 1285, successeur de Martin IV. Il ne siégea jamais à Rome.

I

Isabelle d’Aragon : Fille puînée de Jacques Ier le Conquérant, roi d’Aragon, épouse de Philippe III et mère de Philippe IV et Charles de Valois.

J

Jacques 1er d’Aragon : Père de Pierre III d’Aragon et d’Isabelle d’Aragon, épouse de Philippe III.

Jacques de Polognac : curé de Caunettes-en-Val (11) gardien chef de la prison du « Mur » à Carcassonne en 1285.

Jacques II de Majorque (Jaume II en Catalan) : Roi de Majorque, comte de Roussillon et de Cerdagne, baron d’Aumelas et seigneur de Montpellier, de 1276 à sa mort le 29 mai 1311. Mariage 1275 avec Esclarmonde de Foix, fille du comte Roger IV de Foix. Il reçoit une éducation soignée conduite sans doute par le « docteur illuminé », Raymond Lulle (Ramon Llull en catalan).

En 1286, Jacques II mène une expédition contre le principal allié de Pierre III au nord des Pyrénées, le vicomte de Castelnou, vassal nominal de Jacques II, expédition qui se conclut par la prise du château de Castelnou.

Jasper V : Vicomte de Castelnou en 1285.

Jausbert IV de Castelnou : Vicomte de Castelnou de 1260 à 1268, il épouse Ava, la fille de Pierre de Fenouillet. Ils se séparent le 14 août 1267.

Jean 1er Duc de Brabant : Beau-frère de Philippe III par sa sœur Marie. Occupant la ville d’Elne après sa prise, il est appelé en renfort pour protection en Roussillon de Philippe III mourant.

Jean Cholet : légat du Pape pendant la croisade, accompagne Philippe III pendant la croisade.

Jean de Procida : Chancelier de la couronne d’Aragon en contact avec les Gibelins de Sicile et Michel Paléologue, empereur Byzantin de Constantinople, ennemi juré du Roi de Sicile Charles d’Anjou. On lui attribue « la Conspiration de Procida » qui aboutit au soulèvement de la Sicile (Vêpres Siciliennes).

Jean d’Harcourt : Maréchal de camp de France. Tend une embuscade à Pierre III d’Aragon aux alentours de Gérone et gagne la bataille qui s’en suit.

Jean Galan : Organisateur de la révolte dite « La Rage » à Carcassonne contre l’inquisition.

L

Louis IX (Saint Louis) : Roi de France, père de Philippe III.

M

Manfred 1er de Sicile : Fils illégitime de l’empereur du Saint Empire Romain Germanique Frédéric II de Hohenstaufen, également Roi de Sicile et de Naples. Hérite du royaume de Sicile.

Marguerite de Provence : Épouse de Louis IX (saint Louis).

Marie de Brabant : Dernière épouse de Philippe III. Suit son époux pendant la croisade.

Martin IV : Pape. Prêche la croisade contre Aragon.

Mathieu de Vendôme : Ministre de Philippe III qui assure la régence du royaume pendant la croisade.

Michel Paléologue : Empereur Byzantin de Constantinople, ennemi juré du Roi de Sicile Charles d’Anjou, qui assure Pierre III de son appui au moment de la révolte des Siciliens (Vêpres Siciliennes).

N

Nunyo Sanç : Seigneur de Cerdagne et de Roussillon. C’est son fils qui est épargné par Philippe III au cours de la prise d’Elne en raison de sa bravoure au combat.

O

Olivier de Termes : À la fois protecteur des cathares puis croisé et ami de Louis IX et de Jacques 1er d’Aragon. Rédige le traité de Corbeil en 1258.

P

Palmiero Abbate : Baron Sicilien à l’origine du soulèvement de la Sicile en liaison avec l’ambassadeur Procida de Pierre III.

Pedro, baron d’Ayerbe : Frère de Pierre III d’Aragon, toujours à ses côtés pendant la croisade.

Pere d’Aiguaviva : Un temps commandeur des Templiers du Mas Déu.

Père de Montcada : seigneur d’Aytona. Membre des Corts Militaires souvent consulté par Pierre III.

Pere Marc : Notaire de la cité de Barcelone, conseiller juridique très estimé par Pierre III.

Philippe III de France : Il est le fils de Louis IX (1214 et 1270), dit Saint Louis, Roi de France, et de Marguerite de Provence (1221 et 1295). Dit Philippe le Hardi. Roi de France de 1270 à 1285 (mort à Perpignan le 5 octobre 1285).

Pierre Authié : Evêque cathare. Brûlé vif par l’inquisition à Toulouse le 9 avril 1310.

Pierre de Saint Clément : Seigneur d’Aragon. Participe à l’expédition de Perpignan conduite par Pierre III pour rencontrer son frère, Jaume II de Majorque, en vue d’éviter la guerre.

Pierre Roger de Burcafols : Meneur de la révolte dite « la Rage » contre l’inquisition à Carcassonne en 1285.

Pons Descoyl : Architecte concepteur du Palais des Rois de Majorque à Perpignan.

Pons V Hug d’Ampuries : Comte qui participe, en 1282, aux batailles du soulèvement de la Sicile (Vêpres siciliennes) au côté du Roi Pierre III qui le récompense en lui redonnant le vicomté d’Ampuries en 1285, ainsi que les droits sur Fernando et Castellfollit de Riubregós.

R

Raimond de Cazilhac : À Carcassonne, fomente une révolte du bourg (La Rage) afin de s’emparer et de détruire les archives de l’inquisition.

Raimond Gaucelm de Lunel : Rédige le traité de Corbeil en 1258.

Ramon de Cervera : seigneur de Junyeda, membre des Corps militaires, souvent consulté par Pierre III.

Ramon Desbac : Un temps commandeur des Templiers du Mas Déu.

Ramon d’Urtx : Baron d’Urtz de Mataplana. Envoyé en renfort à Elne par Pierre III. L’inconduite des trente cavaliers qui l’accompagnent l’oblige à fuir de la ville avant qu’elle soit prise.

Ramon Lulle (Llull en Catalan) : Philosophe, poète, théologien, missionnaire, apologiste chrétien et romancier majorquin. Considéré comme l’un des inventeurs du catalan littéraire. Sénéchal de la table du Roi de Majorque et précepteur de Jaume II.

Ramon Marquet : Nommé amiral par Pierre III. Attaque et destruction de la flotte française (28 juillet et 28 Août 1285).

Ramon Muntaner : Chroniqueur né et habitant à Peralada lors de la prise du château et de la ville par les armées de Philippe III.

Ramon Roger : Comte du Pallars Sobirà rallié à la cause de Philippe III et considéré par les tenants de Pierre III comme un traitre à la cause Catalane.

Ramon Sa Guardia : Un temps précepteur puis commandeur du Mas Déu.

Ramon-Folch : Comte de Pallars et vicomte de Cardona, en charge de la défense de Gérone qui ne capitulera que le 7 septembre 1285.

Raoul de Rasi : Connétable de France. Tend une embuscade à Pierre III d’Aragon aux alentours de Gérone et gagne la bataille.

Raoul II de Clermont-Nesle : Conduit l’ost de Picardie au profit de la France.

Raymond Folch VI de Cardona : Connétable de Pierre III d’Aragon et un de ses plus proches conseillers. À le pouvoir de convoquer les Corts militaires afin d’être entendus par le Roi.

Razoul, et sa femme Bernarde : Gardien chef de la prison du « Mur » à Carcassonne au moment de l’inquisition en 1285.

Roger de Lluria : Amiral de la flotte d’Aragon vainqueur de la marine Française pendant la croisade (28b juillet et 28 Août), et chef des troupes Aragonaises lors de la déroute des français à Panissars.

Roger IV de Foix : Comte de Foix

Roger-Bernat III : Comte de Foix, réputé bon troubadour. Présent au mariage de Jaume II.

S

Saint Giles de Bourgogne : Comte, conseiller de Philippe III pendant la croisade.

Sans Morlane : L’archidiacre majeur de l’évêché de Carcassonne pendant « La Rage ».

Simon de Brion : Martin IV, Pape.

V

vicomte de Rocaberti : En charge de la « frontière » d’Aragon pour ralentir l’avancée des armées Françaises.

X

Xatbert de Barbaira : Ultime défenseur du château de Quéribus et grand ami des cathares, assiste au mariage de Jaume II.

LES AUTRES PERSONNAGES SONT DE PURE IMAGINATION